L’histoire du Sharpei. Les Origine du Sharpei

Vous avez peut-être entendu dire que l’histoire des Sharpeis est longue et intéressante. Et cela est très vrai ! On pense que la race Sharpei a ses origines dans le petit village de Tai Lin dans la province de Kwangtung en Chine.

>> Chien Sharpei prix. Où trouver des chiots Sharpei à vendre?
>> Types de Sharpei. Les Caractèristiques et Temperament des Sharpeis

L’histoire du Sharpei. Les Origine du Sharpei

On peut trouver les premières références au Sharpei sous la forme de statues sur les tombeaux et des figurines en argile. Ceux-ci remontent à l’époque de la Dynastie des Hans (environ 200 av. J-C.). Même s’il s’agit toujours d’un sujet de discussion si ces chiens sont des Sharpeis ou des Chow-chows.

Nous en savons très peu des Sharpeis pendant la période médiéval. L’Empereur Yuan a détruit à peu près 140 000 livres anciens pendant la Dynastie Mongole. Cependant, on a récemment trouvé des mentions d’un ‘chien plissé’ qui fait penser à un Sharpei dans un manuscrit chinois du 13ème siècle.

L’histoire du Sharpei au 20ème siècle

La situation a pris une mauvaise tournure pendant le 20ème siècle.

Les pays occidentales ont commencé à importés des chiens plus féroces en Chine. Vu que le Sharpei était plus petit et moins agressif en comparaison, leur élevage a été négligé et leur nombre a commencé à diminuer.

Puis en 1949 Mao Zedong et le parti communiste ont pris le pouvoir en Chine. Au début des années 1950 ils ont commencé à rassembler et à exterminer les chiens de compagnie aussi bien que les chiens errants !

L’histoire du Sharpei. Les Origine du Sharpei

A la fin des années 1970 le Sharpei a été listé dans le Livre Guiness des Records comme le ‘chien le plus rare au monde’. Il a été estimé que très peu de Sharpeis étaient encore vivants en Chine et il n’y en avait que 30 environ aux Etats Unis et au Canada.

La situation critique de la race n’a pas été très bien connue, jusqu’à ce qu’elle apparaisse dans une revue américain nommé ‘Chiens’ en mai 1971. Ils ont publié un article sur les races de chiens rares. Ils ont inclus une photo d’un Sharpei. Ils ont décrit le chien comme ‘un des derniers spécimens vivants de la race.’

Cet article a attiré l’attention d’un jeune home nommé Matgo Law. Il était un collectionneur et amateur de Sharpeis. Par la suite Law a écrit une lettre à la revue ‘Chiens’, dans laquelle il mit l’accent sur le besoin de ‘Sauver le Sharpei Chinois’.

Sa lettre a été publiée en avril 1973 et a eu un grand succès.

Plus que 200 personnes ont écrit à la revue, la plupart entre elles étaient des personnes qui voulaient acheter un chien Sharpei. Rapidement les commandes pour les Sharpeis affluaient.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here